Image Chargement....
Image
Français English

Pierreux,vignoble sous la lune, vin de la terre


PIERREUX, VIGNOBLE SOUS LA LUNE, VIN DE LA TERRE



Le vignoble s'étend sur 103 hectares de vignes en appellation Brouilly avec plus de 110 parcelles, enracinées sur des terrains granitiques mêlant sable, porphyres, schistes et silice. Planté de gamay, le fabuleux potentiel du terroir du Château de Pierreux s'exprime dans l'authenticité et l'individualité de ses vins.

Des évolutions viticoles ambitieuses

Le vignoble est en pleine métamorphose grâce aux nouvelles possibilités de plantation qui marient à la fois l’aspect qualitatif et économique. L'objectif pour Pierreux est de restructurer qualitativement l'ensemble du domaine et mettre en valeur son terroir. Il s'agit pour le Château d'une véritable réflexion sur l'avenir. Un nouveau mode de conduite. Le gamay en taille  « gobelet » a été transformé en taille  « simple cordon », les parcelles ont été également palissées. Le pied du cep est alors plus haut. Ainsi le travail du sol mécanisé est plus aisé et blesse moins les pieds de vigne. A 40 cm du sol, nous avons également une meilleure aération du feuillage et des grappes sur le rang moins sensibles aux maladies cryptogamiques (champignons).


Le grand changement
intervient essentiellement sur la densité de plantation, avec un palissage des vignes d’une hauteur de feuillage relativement élevée de 1,60-1,80 m. On passe à des rangs écartés de deux mètres et des pieds espacés de 80 cm sur rang pour une densité sensiblement plus faible de 6250 pieds à l'hectare. Meilleure adaptation aux aléas climatiques, à l’érosion, meilleur rendement, meilleure exposition et aération. Toutes les conditions sont rassemblées pour offrir des raisins plus concentrés. La vigne est menée en cordon simple pour une bonne exposition et aération afin d’atteindre la maturité idéale pour les gamays (productifs et sensibles à l’humidité). La mise en concurrence des racines du cep avec l’herbe limite naturellement les rendements. D'un simple point de vue pratique, cela va faciliter la mécanisation des travaux, l'enherbement entre les rangs permettra d’intervenir dans chaque parcelle quand on le souhaite au-delà des aléas climatiques.

La viticulture raisonnée
Pour faire un bon vin, il faut un bon raisin... Tel est le credo du bon vinificateur ! Depuis 2003, l’ensemble du domaine de Pierreux est conduit en viticulture raisonnée. Cela consiste à raisonner la protection phytosanitaire du vignoble. On utilise le moins possible de produits et pour ce faire, un seul mot d'ordre : l'observation !

Tout est attentivement analysé : la pression des maladies, le nombre des insectes ravageurs et auxiliaires présent dans l’agro-système des parcelles, la taille et le nombre des grappes, la nuisibilité des mauvaises herbes, l’état du feuillage, de la vigne, etc.
La loupe est l'outil indispensable ! Pas d'actions systématiques mais toujours du cas par cas. Les visites à la parcelle, avec chaque métayer, sont programmées au cours du cycle végétatif à chacune des cinq étapes clé. Ainsi, depuis 2003, aucun insecticide n’a été appliqué. Plus d’apport d’engrais systématique. On surveille simplement les carences éventuelles avec des analyses de sol ou foliaires.



Cinq visites de parcelles sont faites d’avril à août
La première, fin avril, début mai, détermine l'application du premier fongicide si besoin en adaptant la dose vis-à-vis de la pression de la maladie.

La 2ème, fin mai début juin au début de la floraison, décision de traiter si besoin

La 3ème, en juin au stade de fermeture de la grappe pour l’application ou non du 2ème insecticide

La 4ème, 15 jours plus tard, évaluation du potentiel de la récolte et détermination de la date d’arrêt des traitements.

La 5ème, 15 jours avant la récolte, bilan technique et économique de la saison.